Centième client pour la startup kiiz

L’agence immobilière disruptive kiiz, active depuis le mois de juin, enregistre déjà un centième client. Le chanceux s’est vu remettre aujourd’hui un chèque de CHF 7500.- correspondant aux honoraires de courtage qu’il n’aura pas à payer pour vendre son appartement à Genève. Outre le courtage, la startup kiiz propose également, en partenariat avec le Prof. Philippe Thalmann de l’EPFL, l’estimation la plus précise du marché.

Lausanne, le 20 décembre 2018 – Moins de six mois après sa création, la startup kiiz enregistre aujourd’hui un centième client. Axel Spahr, le propriétaire frappé par cet heureux événement, ne devra pas débourser un seul centime pour vendre son appartement à Genève. Il avait choisi la formule «Zéro Risque», à savoir des honoraires de CHF 7500.- payables uniquement au moment de la vente de son bien, mais il a reçu aujourd’hui un chèque d’un montant équivalent dans les bureaux de kiiz (voir photo en annexe).

Méthode disruptive

Kiiz est une agence immobilière qui permet aux propriétaires d’économiser des dizaines de milliers de francs de courtage. Alors qu’une commission traditionnelle représente entre 3% et 5% du prix de vente, kiiz se contente d’un forfait de CHF 3000.- (formule «Imbattable» sans la visite des biens, paiement immédiat) ou CHF 7500.- (formule «Zéro Risque» y compris les visites, paiement en cas de vente uniquement).

Méthode objective

Avec le Professeur Thalmann de l’EPFL, kiiz a également mis sur pied une méthode exclusive pour estimer les biens maisons individuelles et les appartements en PPE. Celle-ci repose sur l’approche dite «hédoniste» qui permet de comparer entre eux les prix payés pour des biens identiques. En Suisse, cinq instituts ont fait de cette approche leur spécialité. L’originalité de kiiz consiste à pondérer les résultats obtenus par chacun de ces instituts pour déboucher sur l’estimation la plus précise et fiable du marché.

Méthode d’avenir

La réaction de Sarah Luvisotto, CEO de kiiz : «En six mois, nous avons fait la preuve que notre modèle d’affaires répond à une véritable demande du marché. Nous voulons désormais accélérer notre développement, d’une part, en proposant nos services en Suisse alémanique et, de l’autre, en partenariat avec des promoteurs, en mettant en vente des lots entiers d’appartements neufs.»
Après avoir levé CHF 700'000.- cet été avant même d’avoir acquis son premier client, kiiz va prochainement procéder à une nouvelle augmentation de capital pour accélérer sa pénétration du marché et se donner les moyens de devenir le leader de l’immobilier disruptif en Suisse.

Posted in News on déc 20, 2018