Combien de visites faut-il pour vendre?

Certains se déclarent prêts à réaliser si nécessaire des dizaines

et des dizaines de visites pour vendre votre bien. Ils en font

un argument pour vous convaincre. Cela ne prouve-t-il pas

qu’ils sont prêts à mouiller la chemise pour décrocher la vente

de votre maison ou appartement ? Vous vous en réjouissez ?

Méfiance. Votre logement est-il si difficile à vendre qu’il faille

envisager d’y passer des années ? Et pourquoi ? Mauvaise

localisation, typologie démodée, vétusté ? Au temps du Big

Data, tous ces critères peuvent être scientifiquement intégrés

dans l’estimation de votre bien. Si bien qu’il est possible

de connaître avec une grande précision son potentiel sur le

marché. A partir de là, la règle est simple : au bon prix, tout

se vend dans des délais raisonnables. En d’autres termes,

quand les visites infructueuses se multiplient, c’est que

quelque chose ne tourne pas rond, ce qui devrait sonner

l’alarme chez le propriétaire comme chez le courtier. La

plupart du temps, le problème est vite identifié : un prix de

vente trop élevé qui ne répond pas à la demande. Toutes

les visites du monde n’y changeront rien.